Poésie

Détails : Le jour s’en va toujours trop tôt. Sur les pas de Maurice Carême
Le jour s’en va toujours trop tôt. Sur les pas de Maurice Carême

Maurice Carême, poète brabançon bien connu, nous a laissé une œuvre abondante et variée à laquelle nous introduit avec passion et finesse sa plus fidèle admiratrice, Jeannine Burny.
« Pour devenir un poète qui compte, écrivait André Gide, il faut avoir le sens de l’éternel. » Nul doute, à nos yeux, que Maurice Carême possédait ce sens de l’éternel et sut en faire sa principale caractéristique.
A déguster sans se presser.
(selon le journal Dimanche du 27 mai 2007)


Détails
 
Propulsé par Arfooo Annuaire © 2007 - 2011    Generated in 0.038 Queries: 8    Contact