Se parler entre voisins

Dialogue avec nos voisins

Par-delà les clôtures, les haies et les murs de nos jardins…


Mon voisin, un étranger ?

Nos voisins : les protestants de Belgique

Par delà les clôtures, les haies et les murs de nos jardins, ...

Entre voisins : se parler, s'entendre, se comprendre.

Oui mais

Entre ce que je pense,

Ce que je veux dire,
Ce que je crois dire,
Ce que je dis,

Ce que vous voulez entendre,
Ce que vous entendez,
Ce que vous croyez entendre,

Ce que vous croyez comprendre,
Ce que vous voulez comprendre,
Et ce que vous comprenez,

Il y a au moins neuf possibilités de ne pas vous entendre !


Mon voisin, un étranger ?

Ton Christ est juif.
Ton scooter est japonais.
Ta pizza est italienne et ton couscous algérien.
Ta démocratie est grecque.
Ton café est brésilien.
Ta montre est suisse.
Ta chemise, “made in China”.
Ton baladeur est coréen.
Tes vacances sont turques, tunisiennes ou marocaines.
Tes chiffres sont arabes.
Ton écriture est latine.

Et ... tu reproches à ton voisin
d'être un étranger ?

(Extrait de “Echos Vincentiens” de mai 2006)

 


 

Nos voisins, les protestants de Belgique

 

C'est dans notre église St-Pierre que catholiques et protestants de notre région s'étaient donnés rendez-vous en janvier 2004.

Ensemble, nous avions fait la découverte d'un livre biblique, le « livre de Qohélet » ou « Livre de l'Ecclésiaste ». Deux artistes protestants de talent en avaient fait une lecture fort expressive et un bon contact avait permis un rapprochement entre croyants de la région.

 

Mais qui sont donc nos amis protestants?

Avant d'aborder l'approche oecuménique à laquelle ils sont particulièrement sensibles, notons ici que les diverses appartenances protestantes sont réunies au sein du Conseil Oecuménique des Églises (COE) qui rassemble 349 Églises, dénominations et communautés d'Églises d'une bonne centaine de pays et territoires du monde entier, représentant plus de 560 millions de chrétiens et comprenant la plupart des Églises orthodoxes, un grand nombre d'Églises anglicanes, baptistes, luthériennes, méthodistes et réformées, ainsi que de nombreuses Églises unies et indépendantes. Si les Églises fondatrices du COE se trouvaient pour la plupart en Europe et en Amérique du Nord, de nos jours ce sont les Églises membres en Afrique, en Asie, aux Caraïbes, en Amérique latine, au Moyen-Orient et dans la région du Pacifique qui sont en majorité. La presque totalité des Églises membres du COE sont issues du mouvement réformateur du seizième siècle.

L'Église Catholique Romaine a rang d'Observateur au COE et, comme nous le savons tous, elle rassemble également une constellation de chrétiens aux vues doctrinales parfois diversifiées.

L'oecuménisme vise une unité à voix multiples où chacune apporte sa richesse à l'ensemble. Nous comprenons l'unité de l'Église à la fois comme un don de Dieu et un témoignage à vivre, une obéissance au Christ et un service dans la disponibilité à l'Esprit Saint. La diversité des Églises chrétiennes, les débats qu'elle suscite, nos différences voire nos différends, sont une richesse à vivre et à partager autant qu'un défi à relever.

Pour les protestants, l'oecuménisme est d'abord prière et accueil en commun de la Parole de Dieu qui nous conduisent à une démarche d'interpellation mutuelle et de changement, autant ecclésial que personnel. Démarche de réconciliation, il engage tout l'être humain et toute l'Église.

L'oecuménisme est ensuite une marche vers plus de visibilité de l'unité de l'Église autour de la prédication, du baptême et de la cène. Notre conviction commune est qu'aucune Église n'est à elle seule l'Église de Jésus Christ et que toutes sont appelées à avancer vers une pleine communion ecclésiale. Cette exigence de communion passe par la reconnaissance mutuelle des Églises, dans le discernement des diversités légitimes de leurs expressions de foi en Jésus-Christ Sauveur.

L'oecuménisme participe enfin de l'annonce de l'Évangile du Christ et du service auprès de nos contemporains, face aux défis de notre temps. Ce sont là des missions communes de nos Églises.

Un protestant est un chrétien qui s'inspire de la pensée des réformateurs du XVIe siècle, essentiellement Martin Luther et Jean Calvin. Ses convictions centrales peuvent se résumer en 6 points :
* Sola gratia, "par la grâce seule". L'homme ne peut pas obtenir son salut par ses mérites mais Dieu le lui offre gratuitement, par amour.
* Sola fide, "seule la foi compte". La foi surgit à l'occasion d'une rencontre personnelle avec Dieu, en Jésus-Christ. L'importance de la foi ne rend pas les "bonnes actions" inutiles, elles sont la conséquence logique d'une foi sincère.
* Sola scriptura, "par l'Écriture seule", la Bible. Considérée comme porteuse de la parole de Dieu à travers les témoignages humains qui la constituent, la Bible est la seule autorité théologique et le seul guide, en dernière instance, pour la foi et la vie du croyant.
* Soli Deo gloria, "à Dieu seul la gloire". Il n'y a que Dieu qui soit sacré, divin ou absolu. Ainsi, aucune entreprise humaine ne peut prétendre avoir un caractère absolu, intangible ou universel, y compris la théologie ou la tradition de l'Église.
* Ecclesia semper reformanda, "l'Église doit se réformer sans cesse". Les institutions ecclésiastiques ne sont que des réalités humaines et peuvent donc se tromper.
* Le sacerdoce universel. Chaque baptisé, homme ou femme, est "prêtre, prophète et roi" (Ces mots tirés de l'Ancien Testament résument les fonctions de célébration de Dieu, de transmission de sa Parole et de réalisation de sa Justice dans le monde). Seul le Christ est Seigneur.

L'Église Protestante de Rixensart, rue Haute 26A, 1331 Rixensart
http://www.egliseprotestanterixensart.be/
Cette communauté du Brabant wallon se constitua vers 1950, avec l'aide d'une communauté mennonite étasunienne qui lui donna une vision d'Église basée sur l'obéissance aux principes de l'Évangile ainsi qu'une communion fraternelle insistant sur l'amour du prochain et le rejet de la violence.
Au milieu d'un mélange de spiritualités fort diverses, elle a accueilli de nouveaux venus issus d'autres courants du protestantisme ainsi que, plus récemment, des catholiques en recherche d'une foi et d'une Église plus adaptées à leur intime conviction. Ainsi, au fil du temps, cette communauté ecclésiale s'est ouverte aux divers principes de la Réforme et manifeste curiosité et ouverture théologiques.
Du parcours de notre paroisse, qui a traversé des moments délicats pour en arriver à sa forme actuelle, il reste un esprit de respect mutuel et de tolérance très fort, en même temps qu'une cohérence assez étonnante à propos des orientations générales de la communauté.
Aujourd'hui forte de plus de 100 familles, dynamique, l'Église Protestante de Rixensart rayonne également hors de la communauté par le témoignage et par des activités culturelles et sociales qu'elle ouvre ou destine au public extérieur. Elle entretient de bonnes relations oecuméniques. Elle est attachée à l'Église Protestante Unie de Belgique (EPUB).
Madame la Pasteure S. Gambarotto a été, fin 2007, élue par la Communauté en tant que guide spirituel.

William Rey, Ph.D.